Investissement locatif : pourquoi entretenir votre patrimoine ?

Investissement locatif : pourquoi entretenir votre patrimoine ?

En terme d’investissement locatif, l’Observatoire CLAMEUR (Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux) créé en 1998 a annoncé que le taux d’effort d’amélioration et d’entretien de la part des bailleurs est au plus bas.

En effet, les travaux à la relocation dans le parc locatif privé se sont effondrés à 13,3 % en 2018. Année après année; les bailleurs entretiennent de moins en moins leur bien, au détriment des locataires et de la valorisation de leur patrimoine. En une vingtaine d’années, le taux d’effort est passé de 23,4% à seulement 13,3% : un résultat très préoccupant.

 

Investissement locatif : pourquoi les bailleurs n’entretiennent plus leur patrimoine ?

Il apparaît que les bailleurs n’ont plus la capacité financière d’entretenir leur patrimoine. Certains se retrouvent pris à la gorge face à une charge fiscale qui s’alourdit; face à un taux de vacance parfois significatif dans des petites communes ou villes moyennes, face aux rendements qui s’amenuisent en raison notamment de prix d’achat élevés et des loyers en pannes aux quatre coins de l’Hexagone.

Les bailleurs préfèrent donc garder les recettes locatives au lieu d’engager des dépenses d’entretien pour faire face à de nouvelles charges éventuelles (augmentation des impôts etc.)

 

Quels bénéfices à entretenir votre patrimoine ?

Pourtant, réalisé des travaux d’entretien, réguliers ou non, vous permet de rentrer dans vos frais à long terme.

Le point de vue des locataires

Les locataires potentiels seront moins tentés de louer un bien délabré, laissé à l’abandon depuis plusieurs années.

De plus, entretien votre bien immobilier améliorera votre relation avec votre locataire. Si vous réalisez des travaux de rénovation énergétique; comme le changement des fenêtres par exemple, votre locataire verra sa facture d’énergie diminuer.

Un locataire satisfait restera plus volontiers dans le bien. Qui dit moins de turnover, et moins de vacance locative, dit aussi moins de soucis et plus de rentabilité pour le propriétaire

L’aspect financier

Retarder des travaux de réparation ou ne pas entretenir régulièrement un bien permet des économies momentanées, mais aura des conséquences financières importantes sur le long terme. En effet, Les revenus potentiels qui peuvent en être tirés seront diminués suite à la dégradation du bien et attendre le dernier moment pour réaliser les travaux d’entretiens coûtera plus.

Un propriétaire qui entretient son patrimoine régulièrement verra son bien valorisé et pourra ainsi le revendre plus cher à terme.

Il faut également noter que les assureurs exigent des propriétaires d’un bien qu’ils effectuent un entretien régulier. Si la compagnie d’assurance estime qu’un sinistre est en partie dû à la négligence des propriétaires, elle pourra refuser de couvrir les dégâts.

Un taux d’effort d’entretien de plus en plus faible

Mise à part Paris, où 25% des relocations se font après réalisation de travaux (des travaux significatifs comme le changement des fenêtres, la reprise de l’installation électrique, le changement de la chaudière…), le taux de relocations après travaux d’entretien dans des métropoles comme Lyon, Marseille, Bordeaux ou Nice est moins élevé.

Et l’on constate depuis quelques années un affaiblissement de cet effort. Par exemple à Lyon où au cours des 20 dernières années; le taux d’effort et d’amélioration s’est établi à 15 %, en moyenne. Mais depuis 4 ou 5 ans, ce taux a chuté à 10% », observe Michel Mouillart, Professeur d’économie à l’université Paris-ouest et co-fondateur de l’Observatoire CLAMEUR. (https://www.challenges.fr/immobilier/videos-immobilier/bailleurs-renover-avant-de-relouer_656020)  Dans des villes moyennes de province; des préfectures comme Brest, Nevers ou Colmar, il s’effondre même à moins de 10%. Pire, dans des villes moyennes de province qui sont en dehors des territoires dynamiques on est à moins de 8%.

 

Chez Logifinances, nous vous accompagnons dans votre projet d’investissement locatif

Pierre
pierre.dehove@logifinances.fr


error: Contenu protégé